Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Portraits d’artisans et Métiers d’art

Portraits d'Artisans français au savoir-faire d’excellence : promotion des métiers d'art, du patrimoine vivant.

Portrait d'un orfèvre, Louis-Guillaume Piéchaud

Dans son atelier de Villefagnan

Dans son atelier de Villefagnan

A la croisée des chemins entre transmission et novation, Louis-Guillaume Piéchaud est un orfèvre d'exception. Maître dans l'art du feu, il communie avec les forces de la nature. Il insuffle une âme au cuivre et à ses alliages, aux émaux, aux pierres: ses œuvres sont notre patrimoine vivant. 

Ciseler, marteler, buriner, patiner: son geste est précis, sa force tranquille. La manipulation de matériaux nobles et d'outils séculaires sublime son travail patient et méticuleux. Il est "à l’inverse des tendances du moment" confie-t-il à la revue "Le Samaritain" en mai 2018. Les générations futures le remercieront d'avoir laissé une trace durable de son passage dans notre société éphémère. 

Dès l'âge de 16 ans, il travaille aux cotés de ses Anciens, son père Stephan et son grand-père Dominique Piéchaud. Ce dernier est connu notamment pour une  collection d'art religieux et de bijouterie d'inspiration médiévale en bronze et émail. Quatre générations se succèdent et le temps n'aura pas raison de ce savoir-faire d'excellence.

Louis-Guillaume choisit l'orfèvrerie religieuse, ce qui lui permet d’apporter sa touche personnelle à l'histoire familiale. Créant son propre atelier en 1998, il l'unit en 2011 à l'atelier fondé par son grand-père en 1950. Ainsi, il perpétue la tradition tout en gardant son identité propre d'orfèvre contemporain.  

Artisan d'Art passionné, son excellence lui a valu le label Entreprise du Patrimoine Vivant en 2015.

entreprise-du-patrimoine-vivant

 

"Photo du travail en cours sur la copie du bouclier de Brennus trophée des rugbymen victorieux au championnat de France de rugby. L’original ayant été mis dans un musée, c’est à présent la copie sortie de nos ateliers qui est remise chaque année au club gagnant."

"Photo du travail en cours sur la copie du bouclier de Brennus trophée des rugbymen victorieux au championnat de France de rugby. L’original ayant été mis dans un musée, c’est à présent la copie sortie de nos ateliers qui est remise chaque année au club gagnant."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article