Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Portraits d’artisans et Métiers d’art

Portraits d'Artisans français au savoir-faire d’excellence : promotion des métiers d'art, du patrimoine vivant.

Quand le bijou rencontre l'émail grand feu

"LCK Créations"

"LCK Créations"

Pour clôturer les Journées Européennes des Métiers d'Art, je voudrai vous présenter Laura Capet-Klere, émailleuse d'Art .

Je suis tombée sous le charme de ses bijoux raffinés et subtilement féminins! Pour comprendre son travail, il faut la voir à l'oeuvre. 

Ça brille et c’est pour les filles, les reines de la mode, du design et de l'élégance. L’émail sublime le talent de Laura et Laura sublime l'émail. Sa méticulosité est impressionnante et l'éclat de la matière choisie rend ses créations incomparables.

Elle travaille à la plume grâce à la technique de l'émail peint. La difficulté ne lui fait pas peur. Au contraire, les défis la stimulent. Elle apprécie le détail, la précision et la recherche des couleurs.

Avant d’aimer l'émail, Laure affectionne les bijoux. Ils sont pour elle ce que le costume est à l’homme d’affaire, ce que les boutons de manchette sont à l’homme élégant, ce que la basket est au jogger: l’indispensable, la touche qui signe votre style!

Lassée par la théorie d'une faculté d'Histoire sans fin, notre demoiselle arrête sa licence pour entreprendre un CAP d'émailleur. Elle embrasse sa passion pour la bijouterie et donne à l'émail de Limoges une note personnelle novatrice tout en respectant des savoirs-faire ancestraux appris dans la seule formation nationale du genre (AFPI Limousin).

"Ce qui me fait lever le matin c'est tout simplement de faire ce que j'aime, d'être totalement libre dans l'organisation de mon temps, d'explorer de nouvelles techniques, l'excitation de mettre en oeuvre des idées que j'ai souvent eu pendant la nuit ... rien de très original, simplement j'adore ce que je fais, je fais ce que j'ai toujours voulu faire et je me sens libre !"

Comme elle a été inspirée! Rien qu’en regardant les photos de ses oeuvres, l’émotion vient, l'envie d'effleurer de la pulpe du doigt la surface délicate de ses pièces toute en transparence éveille le toucher.

L’émailleur est un chimiste, un peintre. Il joue avec le feu en mélangeant les poudres de verres colorés pour aboutir à un résultat toujours surprenant. Une partie échappe au créateur mais celui qui excelle dans cet art apprend à dompter les forces de la nature. On imagine un forgeron devant son enclume mais c'est autrement plus délicat. L'émaillage demande du temps, de la patience: chauffer, refroidir, travailler, recommencer mais toujours avec précision et délicatesse car la nature est capricieuse. Parfois la surface craquelle ou se montre irrégulière. Il faut chauffer le métal à plus de 800 degrés et y revenir plusieurs fois pour fixer les couleurs. Aucune comparaison avec ce qui s’appelle l’émail à froid qui est une résine.

A ceux qui connaissent les émaux de Limoges, une pensée unique pourrait venir: l'âge d'or médiéval des émaux est révolu, prenons des matériaux modernes et soyons novateurs! Mais écoutez et voyez surtout: beaucoup de choses restent à explorer. Le talent de Laura en est un exemple vivant et sa façon de travailler la matière est d'une actualité évidente.

Alors ne vous contentez pas d’aller survoler sa page Facebook par curiosité en vous disant que c’est beau, que les photos font rêver. Passez à l'acte! Oubliez ce mois-ci esthéticienne ( les poils, ça revient tout le temps de toute façon), bar à ongles ( au bout de deux jours votre french est "dead" !), et sac à main low cost importé. La planète s'en portera mieux!

Signez votre style!

Une paire de boucles d’oreilles nécessite entre 6 et 8 h de travail soit une journée de bureau! Il faut compter entre 50 et 95 euros la paire pour un modèle unique qui fait travailler une fille d'un talent exceptionnel. Dans ce temps de travail, on ne compte pas les charges, ni le temps à créer les modèles et rechercher les couleurs.

 

Pour trouver les créations de Laura:

La galerie le Bocal à Limoges 19 boulevard Louis Blanc

Sur le site un Grand Marché

Sur Facebook et Instagram

Quand le bijou rencontre l'émail grand feu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article