Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Portraits d’artisans et Métiers d’art

Portraits d'Artisans français au savoir-faire d’excellence : promotion des métiers d'art, du patrimoine vivant.

Puck devient un couteau parisien: une reconversion inattendue

Le Puck

Le Puck

Connaissez-vous Puck? Les lettrés penseront à la pièce de Shakespeare "Le songe d'une nuit d'été". D'autres se plongeront davantage dans l'univers d’ Alpha Flight . Ce personnage du folklore celte est un petit lutin espiègle, petit et trapu.

Puck a inspiré Shakespeare, Tolkien mais aussi Charles Ballerait, coutelier d'art parisien.

L’histoire de Puck le couteau

Le Puck est un couteau polyvalent petit et trapu indispensable en cuisine, pratique grâce à son format, maniable car validé par un chef. C'est un couteau purement parisien. Même le bois de son manche vient du 6e arrondissement de Paris! Les arbres du musée Eugène Delacroix qui ombrageaient déjà le jardin du peintre de son vivant ont été élagués récemment et offrent maintenant une belle robe au Puck. Par chance, si vous commandez un Puck, recevrez-vous un billet de 100 francs à l'effigie de Delacroix et dédicacé par votre coutelier!

Le 37 bis rue de Montreuil

L'histoire de ce coutelier est un brin magique, un peu féerique à mon sens. Par un matin pluvieux d'automne, je prends ma poussette et mon parapluie: me voilà en direction du 37 bis rue de Montreuil à Paris. Pour ceux qui ne connaissent pas , le lieu est déjà chargé d'histoire. Je pénètre dans la cour et face à moi se dresse un bâtiment à colombage. Un certain charme s'en dégage mais on ne peut pas le qualifier de design ou de vintage: il n'y a pas de faux-semblant. Ce lieu, fief d'Artisans d'Art sent l'histoire et le travail. Je cherche l'atelier de Charles que j'avais contacté pour un interview. Malgré le froid, ma curiosité est déjà toute émoustillée par ce lieu insolite sauvé de la ruine grâce à un collectif d'artisans et d'artistes. Face à moi, un céramiste s'active près d'un tas de bois. J'attends à peine cinq minutes et mon coutelier arrive. Je pénètre dans un atelier sans superflu: des outils et en guise de décoration, la carte de la terre du milieu du Seigneur des Anneaux, un poster de Marvel.

De Tolkien à Raymond Rosa

Lorsque Charles rencontre Raymond Rosa, une pointure dans la coutellerie d'art, il se cherche encore. Sa passion pour l'univers fantastique guide sa quête. Scénariste de métier, littéraire de formation, il a une imagination débordante mais veut couper avec ce temps passé seul devant son ordinateur: travailler de ses mains et retrouver sa sensorialité. L'idée de créer des épées dignes du Seigneur des Anneaux le séduit. Raymond Rosa le ramène à la réalité et lui apprend la technique du Damas.

De Star Wars au Petit Parisien

Cet artisan d'art est le créateur du Petit Parisien qui lui a permis de se lancer en 2017.

C'est le couteau non violent, citadin par excellence, fait pour l'apéro. Inspiré d'un cockpit de vaisseau de Star-Wars, il ressemble étrangement à un couteau de marin. Quel parisien ne connait pas le blason de la ville de Paris ainsi que sa devise "Fluctuat nec mergitur" qui rappelle la forte présence marine dans l'histoire de la ville? Charles est un génie sans le savoir. Son couteau est fait pour Paris. Flotte mais jamais ne sombre!

Alors restez non-violent, offrez-vous un couteau Ballerait pour Noël!

Tradition et innovation

Chaque couteau est une véritable oeuvre d'art. J'ai une belle admiration pour les lames damassées qui demandent un vrai savoir-faire traditionnel. Ma préférence se porte vers les manches en résine transparents qui emprisonnent des copeaux de crayon de couleur. Il y a quelque chose d'espiègle, comme si ce matériaux moderne voulait voler au temps le sourire d'un enfant.

Passez à l'atelier, l'accueil y est chaleureux. Voulez-vous, comme Charles retrouver votre sensorialité? Réalisez votre couteau de table chez Ballerait!

Sinon vous le retrouverez sur son site internet

https://www.ballerait-coutelier.fr/

 

 

Le Petit Parisien

Le Petit Parisien

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article